322
art_322

Le mot du Président

Philippe Dallemagne, Président de la FFAMCE
Philippe Dallemagne, Président de la FFAMCE

Le sujet hautement d’actualité est bien sûr le coronavirus, ses conséquences sanitaires sur la population générale et sur l’ensemble du personnel soignant hospitalier et libéral, mis lourdement à contribution.

Les expériences des autres pays touchés par cette pandémie a conduit à la mise en place de mesures qui ont été largement exposées.

La décision d’annuler notre Congrès annuel qui devait se dérouler du 14 au 16 mai 2020 a été prise et je mesure la profonde déception de l’équipe dédiée de l’AMEDOC Nord-Ouest qui y travaillait depuis plus de deux ans.

Le prochain Congrès prévu en 2021 fera l’objet d’une communication prochaine. Nous aurons à coeur de nous y rendre encore plus nombreux.

S’il m’est apparu naturel dès avant le confinement de reporter toutes nos activités d’expertise, il est aussi nécessaire de préparer l’après confinement et si nul ne peut réellement se projeter à ce stade, on peut penser que la reprise de cette activité sera progressive et adaptée. Nous travaillons à ce que cette reprise puisse se faire au mieux.

Malgré les difficultés actuelles les travaux en cours, notamment sur la transmission dématérialisée et sécurisée des données médicales, se poursuivent à un rythme et selon des modalités différentes.

Bien sûr je reste à votre écoute.

Philippe Dallemagne, Président de la FFAMCE